Frontière


Frontières
Définition & concepts associés
Limites objectives, naturelles et stables d’un écosystème (gisements, consommation, équipement…), matérielles ou immatérielles. Les frontières les plus stables sont les frontières ultimes, ou se produisent des événements dont le concept est durable (qui se produiront toujours même si la technologie, la société, …, évoluent) : accident, retraite, obsolescence, création d’un service… Les frontières s’assemblent en un polygone d’activité (polygone de Mandel) typique de l’écosystème.
Les événements « initiateurs » formalisent une frontière. Cependant il y aussi alors des événements induits qui formalisent une autre frontière. Exemple : la frontière des dépenses que voit la banque est induite, car le paiement de chaque dépense n’est que la conséquence d’un acte (d’achat, de transfert de fonds,…). Les frontières de l’écosystème peuvent ainsi être « déplacées » (passer de l’industrie au service…)
La plupart des frontières sont « exogènes » : elles préexistent à l’écosystème. Cependant l’écosystème peut définir une frontière : en créant une offre par exemple. En outre, on peut définir des frontières internes à l’écosystème pour formaliser des échanges de biens et de services entre les différentes logiques de transformation.
La recherche des frontières est un exercice-clé pour objectiver les invariants du business. Il faut donc veiller à positionner la frontière la plus stable.
Les vies dynamiques de chaque frontière, du « bio-rythme » qui s’y manifeste, sont déterminantes. Dynamiques fondatrices du business et de l’apport de l’écosystème. Elles rythment les transformations, orchestrent les interactions entre les participants à l’écosystème, président au flux et aux stocks de matières, de services, d’informations.

Représentation graphique

Frontière externe :

Frontière interne à l'écosystème :




1 comment:

  1. Bonjour,
    Les liens hypertextes de cette page font références à des emplacements locaux.
    Au passage, bravo pour ces articles, je me délecte ;)

    ReplyDelete