Tuesday, February 26, 2013

Le numérique, un univers en expansion

Nous avons vu que le numérique, créait de nouveaux territoires, de nouvelles chaînes de valeur, en particulier avec  l'intimité numérique.

De fait, par-delà les discours optimistes ou pessimistes, il y a :

  • des espaces que les entreprises et organisations doivent découvrir, et, en quelque sorte, s'approprier sans rupture, jusqu'au jour où la numérisation, déjà engagée depuis longtemps, deviendra "banale" comme le fut la télématique, comme l'est le web,
  • des territoires de conquête de l'Ouest où de nouveaux Business Model sont à inventer.

Dans cet univers virtuel, en expansion rapide à l'échelle historique, dans cette nouvelle révolution industrielle, les fondements sont technologiques, mais les conséquences sont généralisées dans tous les domaines : sociétal, familial, éducatif, et pour les associations, les organismes publics, les PME, les grands groupes,...

Le raisonnement "chaîne de valeur" devient incontournable :

  • il est le seul à resituer les transformations qui s'opérent dans un écosystème, sans être contraint par les frontières de l'entreprise, ou par des Framework complexes hérités des approches informaticiennes et applicatives,
  • il explique le damier des jeux économiques qui se développent dans un processus Darwinien globalisé,
  • il autorise une déclinaison par couches successives : opérateurs économiques, organisation, processus, automates, systèmes d'information, ... jusqu'aux plateformes techniques elles-mêmes,
  • il donne une vision stable et macroscopique qui explique les évolutions "territoriales".

La discipline Entreprise Architecture, qui s'est longtemps cherchée, et se cherche encore par exemple pour la "Business Architecture", devra évoluer :

La "Digital Entreprise Architecture" sera fondée sur les chaînes de valeur ou ne sera pas !

Par exemple, face à l'expansion numérique, que signifiera le "domaine fonctionnel" ? Il y a danger à créer, sans prendre du recul, de nouveaux silos, ne reprenant que la seule vision applicative, ignorant le collaboratif, la convergence des médias, l'explosion des événements du monde connecté.

La vision chaîne de valeur est la seule à permettre de partager, de comprendre, d'orchestrer, ... bref de se raccrocher
  • à un début : un évènement,
  • et une fin : un résultat ...
avec toute la richesse du "polymorphisme de la valeur".

Car il y a un colossal défi de maîtrise de l'entropie, par la multiplication des paramêtres de complexité.

Un schéma vaut toujours mieux qu'un long discours. Celui que je propose ci-dessous résume l'expansion du numérique par trois dimensions :

  • le monde du connecté : les objets, automates, implants,
  • le monde du collaboratif, encore actuellement totalement fragmenté en silos,
  • la convergence des médias annoncée.

Au centre de cette expansion, et de ces constellations intersidérales, il y a les réseaux, de tous types et débits, fixes ou en mobilité.

L'expansion de l'univers numérique


Bien sûr ce n'est qu'un schéma... il a l'avantage de la simplicité et de pouvoir porter toutes les avancées du numérique dont il est aujourd'hui fait état, et qui repousseront nos espaces numériques de demain.

No comments:

Post a Comment